Comment réduire les déchets sur son lieu de travail ?

tri sélectif bureau

Le monde serait-il en train de devenir une véritable poubelle ?

La production mondiale de déchets représentait 2 milliards de tonnes par an en 2018. D’ici 2050, ce volume risquerait de s’accroître de 70% d’après un rapport publié par la banque mondiale. Passer au zéro déchet ou du moins réduire sa production de déchet n’est plus une simple « tendance » à adopter mais un réel enjeu planétaire, dont tous les acteurs doivent se soucier et se préoccuper activement, notamment les entreprises. 

Pour répondre à cette urgence environnementale, le gouvernement français a mis en place le décret dit des “5 flux” relatif à la transition énergétique : ce dispositif contraint les producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations…) de trier à la source 5 flux de déchets : papiers & cartons, plastique, métaux, verre et bois. Un des objectifs du gouvernement est d’ailleurs de recycler 100% des déchets plastiques d’ici 2025.

Nous verrons donc à travers cet article comment réduire sa production de déchets sur son lieu de travail, en étudiant quels sont les enjeux de sa gestion pour les entreprises, puis quelles sont les solutions possibles.

1. Quels sont les enjeux de la gestion des déchets pour les entreprises ?

Chaque entreprise est responsable de la gestion des déchets qu’elle produit ou détient jusqu’à leur élimination ou valorisation finale, et ce même lorsqu’ils sont transférés à un tiers à des fins de traitement. L’article L 541-2 du Code de l’environnement prévoit que l’entreprise doit s’assurer que leur élimination est conforme à la réglementation.

Dans les faits, une gestion efficace des déchets peut être bénéfique pour une entreprise au niveau de la réduction de ses coûts et également de son image.

  1. Réduire ses coûts en éliminant ses déchets

Quand on regarde le sujet des déchets, il convient de distinguer deux coûts distincts :

  • les coûts liés à la production des déchets : achat des matières premières ou consommables qui seront jetés, ainsi que les couts énergétiques liés et les coûts de main d’œuvre pour les produire
  • les coûts liés à la gestion des déchets : externes pour ce qui est géré par des prestataires, mais aussi internes (manutention, stockage…)

D’après une enquête réalisée par l’ADEME, les entreprises sont encore très nombreuses à ignorer le coût de gestion de leurs déchets, ainsi que le volume (tonnage). Cette étude révèle également que la facture de gestion des déchets ne représente que 7% du coût total des déchets.

C’est donc à l’étape de la production du déchet que l’entreprise peut réaliser le plus d’économies.

En mettant en place des dispositifs pour réduire la production de leurs déchets que nous verrons plus bas, les entreprises peuvent donc réduire leurs coûts.

  1. Améliorer son image en s’engageant dans une démarche RSE

En France, la responsabilité sociale des entreprises représente 43% de la réputation globale de l’entreprise en 2017. Elle regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par une entreprise en prenant en compte les enjeux environnementaux, sociaux et éthiques.

En plus d’avoir un impact positif pour notre planète, s’engager dans une démarche RSE pour une entreprise est alors un vrai atout pour attirer des talents et rayonner auprès de ses fournisseurs et clients. L’entreprise assure non seulement sa stabilité tout en contribuant à l’amélioration des problématiques sociales et environnementales. 

Les consommateurs ont bien compris que le simple fait d’acheter était un acte engagé. Aujourd’hui les consommateurs prennent en compte les problématiques sociales et environnementales qui rythme nos quotidiens et se dirigent davantage vers des entreprises engagées pour leurs choix d’achat. 

déchets bureau

2. Des pistes de solutions pour votre entreprise

  1. Mobiliser et sensibiliser le personnel sur les enjeux de la réduction des déchets

Avant tout, il est important d’engager les employés dans la démarche de réduction des déchets car ils en sont les premiers acteurs. Même si les personnes sont de plus en plus sensibles à ces problématiques, elles peinent parfois à agir concrètement, car elles pensent qu’elles n’auront aucun impact à elles seules, ou que cela est trop contraignant. C’est faux !

C’est ainsi le cas du projet Morning go green initié par la chaine d’espaces de coworkings Morning Coworking. Le principe est simple, toute personne voulant contribuer à l’initiative écologique de son choix peut se porter volontaire. Une quinzaine de projets ont déjà vu le jour. Ainsi, Morning go green a mis en place le système 1 coworker = 1 arbre planté, il s’agit du 1er cadeau pour tous les nouveaux locataires de chez Morning Coworking. Ce projet permet de contribuer à la reforestation en France et en même tant de sensibiliser les employés.

  1. Réduire sa production de déchets

Afin de réduire sa production de déchet, il faut repenser sa façon d’acheter avec l’objectif d’avoir un impact moins nocif sur l’environnement. Limiter au maximum les produits jetables comme les emballages, les gobelets en plastique et opter pour des produits réutilisables ou reconditionnés est un bon début.

C’est ainsi le pari de la start-up Castalie, qui lutte contre l’omniprésence des bouteilles d’eau en plastique, en mettant en place des alternatives durables et zéro déchet. Grâce à ses fontaines à eau plate ou pétillante, Castalie a permis à ses clients d’éviter 11 millions de bouteilles plastiques en 2018. Par rapport à 1 litre d’eau en bouteille, il s’agit d’une réduction de 90 % de l’empreinte carbone !

réduction déchets bureau

Vous pouvez dans la même dynamique mettre à disposition dans les cafétérias des Tupperwares ou encore tenter l’expérience “Frico” lancée par Morning coworking. C’est un frigo collaboratif à disposition de tous les employés. Lorsque les employés ne souhaitent plus consommer leur reste, ils peuvent alors les laisser dans le frico et tout le monde peut se servir. 

En ce qui concerne les équipements de vos bureaux vous pouvez acheter du matériel reconditionné. Pour le matériel informatique tels que les ordinateurs, écrans ou les téléphones de fonction, pourquoi ne pas faire appel à des entreprises comme Backmarket qui reconditionne des produits de qualité à des prix très avantageux. Chez Adopte Un Bureau, nous ne travaillons qu’avec des équipements reconditionnés. De même pour vos espaces de travail, dirigez-vous vers du mobilier d’occasion plutôt que du neuf, comme l’a fait ilek avec Adopte Un Bureau.

Enfin, privilégiez des ampoules et luminaires LED, elles sont beaucoup plus économiques et consomment beaucoup moins d’électricité que les ampoules classique. 

  1. Optimiser les déchets produits sur son lieu de travail

La loi exige donc le tri des déchets, mais aussi leur valorisation. C’est une solution pour leur donner une 2nde vie. Le réemploi plutôt que la déchèterie est aussi une alternative à la production de déchet. Vous verrez qu’un panel de possibilités s’offre à vous.

  • Le tri efficace de tous vos déchets passe par une signalétique claire

Mettre en place un dispositif de tri sélectif simple (code couleur, proximité des bacs à déchets par rapport à leur production) incite les salariés de votre entreprise à trier les déchets. Au niveau des espaces de travail, prévoyez des poubelles pour les éléments recyclables (papier, carton, emballages plastiques). Dans l’espace de restauration, il conviendra de prévoir des bacs pour les emballages recyclables et d’autres pour les déchets alimentaires. Si vous avez la possibilité d’installer un lombricomposteur, vous pouvez même éliminer ces derniers !

  • La reprise pour optimiser vos coûts logistiques

De plus en plus d’entreprises peuvent vous faire des offres de reprise pour limiter au maximum la production de vos déchets, notamment lors d’un déménagement. En vendant le mobilier que vous ne souhaitez pas conserver, vous évitez qu’il finisse à la benne et vous optimisez le coût de votre opération. Chez Adopte Un Bureau, nous proposons de reprendre du mobilier avec certaines exigences. C’est simple, économique et écologique. 

  • Le don à d’autres structures

S’il est impossible de valoriser vos équipements, pensez aux personnes ou entreprises autour de vous à qui tout ces objets pourraient bénéficier. N’hésitez pas à donner !

Dirigez-vous vers une logique d’économie circulaire et participez au nouveau cycle de vie de vos produits via des acteurs comme Co-Recyclage.  Ils seront en mesure de collecter ces équipements et les proposer à des associations qui en ont besoin.

Par ailleurs, faites profiter des structures plus petites ou des particuliers de vos invendus comme sur Too Good to Go ou Phénix.

  1. Travailler avec des fournisseurs engagés

Enfin, pour poursuivre votre engagement, n’oubliez pas que votre entreprise est également un consommateur. Par vos achats et vos choix de fournisseurs, vous pouvez contribuer de manière indirecte à un impact positif en favorisant des prestataires responsables.

De plus, choisir des fournisseurs respectueux de l’environnement et engagés socialement reflètent positivement votre image et votre travail. A leurs côtés, vous contribuez à créer un écosystème de structures engagées qui ont le pouvoir de changer significativement les modes de consommation.

Voici un tour d’horizon des moyens de réduire ses déchets au bureau, n’hésitez pas à nous faire part de ceux que vous avez mis en place chez vous !