Petit manifeste contre l’obsolescence programmée

obsolescence programmee adopte un bureau petit manifeste

Petit manifeste contre l’obsolescence programmée

Parce que l’équipe d’Adopte Un Bureau est mue par la volonté de lutter contre la surconsommation, nous revenons sur cet artifice qu’est l’obsolescence programmée.
Définition, problèmes et solutions, voilà de quoi réagir !

Comprendre l’obsolescence programmée en 1’00 chrono

« Qu’elle soit esthétique, technologique, technique ou logicielle, l’obsolescence programmée regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire délibérément la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. »

Le Manifeste de HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée 

L’obsolescence programmée est donc coupable de la fuite d’eau causée par votre lave-vaisselle, qui n’a pourtant que 3 ans ! Celui de votre grand-mère (très vintage) est pourtant en parfaite santé… Eh oui, c’était mieux avant.

L’obsolescence programmée, c’est aussi celle qui vous pousse à acheter un nouveau téléphone tous les 3 à 4 ans, parce que la batterie ne dure pas plus d’une journée, et que l’appareil photo n’est pas en HD.

La faible longévité des produits actuels s’applique également aux entreprises et aux bureaux, la mode suédoise fait des ravages !

halte obsolescence programme

HOP : une association pour durer

Fondée par Laetitia Vasseur, HOP (Halte à l’obsolescence programmée) est une association qui lutte pour une consommation durable et responsable. La révolte est menée par une équipe déterminée, et pour assurer son bon fonctionnement, l’association s’appuie sur son propre manifeste, fondé sur 4 piliers majeurs.

           I.     Penser, ou plutôt repenser.

Repenser la société dans son ensemble, c’est la motivation de HOP. Le virus s’avère plus éparse qu’une simple machine à laver inutile au bout de 2 ans.

Le constat est « celui d’une société du gaspillage, basée sur un modèle linéaire productiviste et consumériste non soutenable. »

L’association permet de réfléchir, de débattre avec des experts et de proposer des solutions pérennes.

         II.     Informer

La “sobriété heureuse” : c’est ce que prône le mouvement HOP avec une facilité à faire pâlir tout épicurien. Et parce qu’un citoyen bien informé en vaut deux, HOP s’efforce d’informer les consommateurs concernant la réparabilité des produits, leur durée de vie ou la garantie réelle du constructeur et du législateur.

        III.     Agir

Agir, c’est agir en justice contre les fabricants et les distributeurs. C’est aussi promouvoir l’innovation et les initiatives durables, notamment celles qui protègent l’environnement.
Moins de déchets, c’est un réchauffement climatique plus lent !

       IV.     S’organiser

L’association se veut apolitique, et s’organise autour d’une égalité et d’une collaboration entre consommateurs, constructeurs, citoyens, décideurs, etc.

obsolescence programmee mode adopte un bureau

La mode, obsolescence psychologique ET programmée

L’obsolescence ne se définit pas uniquement par l’ensemble des stratégies mises en place par le fabricant pour réduire la durée de vie d’un produit, et nous inciter à en acheter un autre.

C’est également « […] inculquer à l’acheteur le désir de posséder quelque chose d’un peu plus récent, un peu meilleur et un peu plus tôt que ce qui est nécessaire » 

Brooks Stevens, designer industriel américain, 1954.

 En ce sens, la mode est synonyme d’obsolescence programmée.

De par son aspect éphémère, la mode pousse à consommer. Vêtements, accessoires, mais aussi téléphones et ordinateurs portables, voitures ou même une nouvelle coupe de cheveux !
On parle alors d’obsolescence psychologique : lorsque le produit ne correspond plus aux envies de l’utilisateur.

Dans la famille Bureau, il en est de même : aujourd’hui, les bureaux en bois brut et sombre font place au blanc, au bois clair et au design suédois. Mais souvent accompagnés d’une qualité pas toujours irréprochable.
Adopte Un Bureau, en donnant une seconde vie au mobilier de bureau, lutte contre la mauvaise qualité, peu durable et pas nécessairement économique sur le long terme.

En France, 250.000 tonnes de bureaux finissent chaque année dans une déchetterie. L’impact environnemental de ce gâchis est considérable.

Les acheteurs comme les fabricants ont un rôle à jouer. En regardant plus loin que la dépense à court terme, on se rendrait compte que le mobilier à bas coût ne l’est qu’au moment où on l’achète. Entre un mobilier bas coût qui devra être remplacé dans un an ou deux et un mobilier de qualité qui durera longtemps et aura encore une valeur de revente en bout de course, le moins coûteux n’est pas forcément celui qu’on croit.

Certains services de comptabilité de grands groupes considèrent que le mobilier doit être remplacé dès lors qu’il est amorti (environ 5 ans). Pourtant, un bureau avec 4 pieds et un plateau en bon état est parfaitement fonctionnel ! L’obsolescence est alors subie par l’utilisateur final.

C’est pourquoi nous travaillons aujourd’hui sur des pistes d’upcycling, pour remettre au goût du jour les bureaux has been.  Si vous pensez à des pistes, nous sommes preneurs !

adopte un bureau blogRefuser l’obsolescence programmée 

Acheter d’occasion du matériel de qualité, c’est consommer de manière responsable.

Adopte Un Bureau vous propose quelques bons plans et solutions pour ne pas subir la mode et limiter l’obsolescence :

A la maison

  • Le slow fashion : il s’agit un mouvement revendiquant de consommer moins mais mieux. Faites durer le plaisir.  De fil en aiguille, dans le monde du textile, de plus en plus de startups se créent : Everlane et Cuyana aux Etats-Unis, Maison Standards en France, et Zady sur internet !
  • Fairphone : le smartphone socialement responsable. Depuis la mine ou sont extraits les précieux minéraux, jusqu’à design du téléphone, Fairphone agit éthiquement et durablement.
  • WeFIX : la rockstar des startups (croissance exponentielle sur l’année 2015 !) répare les téléphones portables en 20min et prolonge ainsi leur durée de vie.
  • Gueules cassées : un collectif qui encourage la consommation de fruit « moches et difformes », mais toujours aussi bon, si ce n’est plus.


Au bureau

  • Phenix : Phenix met en place des bornes de presse dans les bureaux. Vous avez lu votre journal préféré ? Mettez le dans la borne le lendemain pour faire profiter vos collègues (et chopez en un autre au passage) !
  • Upcycly : des meubles à partir de bois de palettes : c’est superbe ! Une fois polis et vernis, ils sont vraiment sympas, avec un petit côté industriel plus que dans la tendance.
  • Un bureau sur la Terre : des fournitures et du mobilier de bureau écologique. Faites un tour sur le meubles en carton recyclé !
  • Quant à nous, Adopte Un Bureau, nous luttons contre le mobilier de mauvaise qualité, peu durable, en reprenant le mobilier de bureau aux entreprises qui déménagent, pour le revendre aux Startups, PMEs et associations. Pour en savoir plus, faites un tour sur la page LE CONCEPT, ou sur la boutique 😉

Vous connaissez d’autres mouvements ? Comme vous, nous sommes friands de ces pratiques qui nous font croire en notre projet. Partagez vos connaissances avec nous !

obsolescence chair

Avis Google : 5 / 5 sur 130 avis.